Bien choisir son logiciel de gestion de paie

Afin de gérer tout ce qui concerne les fiches de paie des salariés, une entreprise a tout intérêt à utiliser un logiciel de gestion spécialisé. Non seulement cela lui permet d’éviter les erreurs, et donc la perte de temps liée à leur résolution, mais en plus, elle peut ainsi se concentrer sur d’autres secteurs indispensables de son activité, comme le recrutement ou le suivi des salariés. Cependant, trouver le bon logiciel de gestion de paie est une tâche complexe, puisque la multitude de produits disponibles sur le marché ne facilite pas le choix. 

Mais alors, quels sont les critères incontournables dont il faut tenir compte avant de choisir cet outil ? C’est ce que nous allons voir ensemble.

L’évolution et les changements de la loi

Le quotidien des entreprises et salariés est en constante évolution, notamment à cause de la loi et du Code du travail susceptibles de changer à tout moment. Dans cette optique, le logiciel de paie doit pouvoir s’adapter aux changements qui concerneraient :

  • les congés payés ;
  • les cotisations sociales et patronales ;
  • les conventions collectives ;
  • le salaire minimum ;
  • etc.

L’intégration technique au sein de l’entreprise

Mettre en place une solution interne pour la gestion des bulletins de paie implique que les logiciels envisagés puissent s’intégrer aux processus de l’entreprise déjà en place. En effet, considérant le prix souvent élevé de ce type d’outils, il est préférable que ce dernier soit opérationnel rapidement et à moindres frais, quel que soit le nombre de salariés dans la société. C’est en partie pour cette raison que les entreprises adoptent de plus en plus les logiciels SIRH, réputés pour leur grande polyvalence et les nombreuses tâches qu’ils peuvent prendre en charge, à commencer par les bulletins de salaire.

L’interconnectivité avec les services

Lorsque l’entreprise dispose de plusieurs services, ayant chacun leurs propres responsabilités, celle-ci doit s’assurer que le logiciel choisi permet aux différents acteurs concernés de continuer à collaborer facilement. 

La protection et l’accès aux données

À l’heure où les outils numériques impliquent l’utilisation et le stockage de nombreuses données, toute entreprise se doit d’être vigilante sur cette question. Effectivement, un bon logiciel doit assurer la sécurité desdites données, ainsi que leur conservation, notamment parce que la loi l’impose. L’outil peut aussi permettre un accès en ligne aux salariés, afin que ceux-ci accèdent à leurs bulletins de paie comme ils le souhaitent.

Les fonctionnalités complémentaires

Cela va de soi, la gestion des bulletins de paie implique d’avoir accès à un grand nombre de données internes sur les salariés de l’entreprise. C’est par exemple le cas des congés payés, des absences, des notes de frais, etc. Il est donc primordial de veiller à ce que ces dernières soient bien prises en charge par le logiciel, puisque certains produits peuvent se limiter à des fonctionnalités très basiques.

Le service après-vente et le support client

Faire le choix d’un logiciel pour la gestion des bulletins de paie ne met pas à l’abri de certains problèmes techniques. Ainsi, une assistance aux clients est toujours souhaitable de la part du vendeur, ou de l’éditeur de l’outil, et ce, sans limitation de durée.

You May Also Like

Comment monter une SAS ?

Devenir indépendant, les solutions

Fermer sa société proprement, pour un nouveau départ réussi

Changement de nom d’entreprise : les démarches